INTERVIEW : ON PLONGE DANS LES ABÎMES DE NOCTURNE FRANCE

La marque Nocturne France se révèle sur la Westcoast avec son Opening session !

Accompagnée des équipes Turtle Corporation, EFMR mais aussi Texture, venez en cette nuit du 15 décembre, découvrir le potentiel local artistique et culturel de toutes ces identités fortes et ambitieuses !

C’est avec enthousiasme que nous rencontrons Nocturne France, un collectif qui propose sa propre gamme de vêtements et accessoires en lien avec l’univers de la musique électronique. Un beau défi, puisqu’il y a déjà bien bataille avec les propres goodies de nombreux labels de musique.

L’objectif derrière la création des produits de Nocturne France : mettre en valeur leur passion et intérêts communs avec les amoureux de la musique électronique et sa culture, artistes, acteurs dans le milieu ou simples fans.

Nous avons décidé d’interviewer cette team dont le fondateur est rennais, pour nous parler un peu plus de ses activités, et de ce qu’il nous prépare le 15 décembre.

>> Rendez-vous sur l’événement Facebook pour être au courant de tout ! <<

Bien à vous Nocturne France ! Comment votre passion pour la musique électronique a émergé chez vous ?

Pierre-Axel (fondateur) : tout d’abord merci à vous de nous accorder ce moment. Alors pour ma part j’ai découvert la techno par mon père. Les vinyles ce n’est pas ce qui manquait à la maison ! Puis j’ai commencé à aller en soirées puis en festivals dans plusieurs pays. Dernièrement nous sommes allés à l’Amsterdam Dance Event, on s’est fait le Dockyard et l’Awakenings.

Loys (co-fondateur) : de mon côté c’était il y a maintenant 3 ans en allant au 1988 Live Club à Rennes. Au début je suivais mes potes en soirées puis peu à peu j’ai vraiment pris goût à ce genre musical, si bien que dorénavant avec PA nous avons créé nos propres soirées !

Comment vous nous décrieriez votre univers et ressentis ? La musique électronique a tellement de genres musicaux…. Techno, House pour commencer, vos préférences?

Pierre-Axel : pour ma part j’ai du mal à définir mes préférences, j’aime tout ! Aussi bien un live modular de Trunkline à Astro à 7h du mat sous la pluie qu’un bon gros set de Jamie Jones b2b Joseph Capriati au DGTL à Barcelone. Tout dépend aussi du contexte.

 

Loys : Pour moi c’est pareil, que se soit la house, la techno, l’acid… j’aime bien écouter de la house par exemple en open air et de la techno dans des hangars style warehouse par exemple.

Vous vous êtes dirigés vers les vêtements, puis les accessoires textiles, pour quelle(s) raison(s), quel est votre atrait particulier pour la mode, le prêt-à-porter en soi ?

Pierre-Axel : nous avons voulu fonder une marque qui serait le lien entre les soirées et l’habillement car nous apprécions l’idée d’avoir une identité particulière comme nous pouvons retrouver avec d’autres styles musicaux.

Auriez-vous l’intention à l’avenir d’aller plus loin en terme de gammes ?

Nous ne sommes pas un label donc nous souhaitons évoluer vers nos propres coupes en travaillant les matières, les formes et pas seulement la marque.

Vous réalisez vos créations comment ?

Nous produisons nous-mêmes les graphismes et nous faisons appel à des fabricants de la région pour réaliser nos collections.

Citez-nous des marques qui vous inspirent !

Filling Piecies, Chmpgn, Pinq Ponq, Stone Island

@ Chmpgn

La dernière track, set que vous avez écouté dernièrement, aimé ou non aimé ?

Pierre-Axel : Rico Puestel – Caravel, la folie !!

Loys : WhoMadeWho – hi & low remixé par Konstantin siblod, j’adore !

Même des artistes portent vos produits. Comment voyez-vous votre évolution prochainement ?

Notre objectif serait d’avoir des pop up store lors d’événements comme l’Amsterdam Dance Event par exemple.

Le 15 décembre on vous retrouve à la Contrescarpe. En quel honneur cet événement a lieu ?

Pierre-Axel : le but de cette soirée est dans un premier temps de nous faire plaisir et faire plaisir aux autres en leur apportant un line up de qualité avec des artistes du coin !

Vous invitez les Turtle Corporation, EFMR, Texture à célébrer votre Opening session, votre rencontre s’est faite comment ?

Loys : en fait pour EFMR je connais l’un des fondateurs car il était en cours avec moi quand j’étais à l’IUT. On a direct pensé à son collectif pour faire notre soirée ! Les gars de Texture, H.Mess et CLEFT on a aussi eu l’occasion de les rencontrer lors des nombreux événements qu’ils ont organisé. Pierre-Axel a été en cours avec Bastien (CLEFT). Wagn’air et Volt’r de la Turtle on est rentré en contact avec eux via nos potes d’EFMR ! Y’a aussi Kérien un gars qui vient d’Angers qui a fondé le collectif Solide Record. On a rencontré Kérien totalement par hasard à une soirée du Cercle au Château de Chambord, à la base on lui avait demandé un briquet pour décapsuler nos bières et au fur et à mesure de la discussion il nous a dit qu’il avait aussi fondé comme nous son association, du coup on lui a proposé de venir mixer ! Se suit de Milzer un de mes potes de Decibel, l’association qui organise le Concert Against Cancer à Rennes, qui sera de la partie en représentant son association le Scaphandre et Viko qui fait partie du collectif Osmoz !

D’autres villes qui vous font rêver pour exporter votre passion ?

Nantes ! car c’est une ville bien connue pour ses nombreuses soirées ! Mais nos objectifs vont plus loin avec Paris, Amsterdam ou même Berlin !

> LEUR PAGE FACEBOOK | NOCTURNE FRANCE <<

@ Nocturne France

Un dernier mot ?

On espère que vous viendrez tous très nombreux, après tout, le line up en vaut la chandelle !!

Merci à NOCTURNE FRANCE pour ces mots chaleureux et plein d’enthousiasme, on retrouve ce bon mélange le 15 décembre prochain !