QU’UNE ENVIE : REGAGNER LE RIVAGE DES TURTLE

Ce 8 septembre, nous avons vogué non pas à bord de l’Arche de Noé, mais l’Arche de RIVAGE, aux côtés d’un cortège de dynamites rennaises !

Rappelons-le, ce fameux rendez-vous, nous l’avions déjà un peu décrit dans notre article Turtle Corporation présente : Rivage, ainsi que l’équipe organisatrice, au travers de notre interview avec Dorian & Julien, les fondateurs. Nous nous sommes donc rendus au lieu-dit : Chasné-sur-Illet, à 20mn à peine de Rennes, pour découvrir cette belle première ce vendredi 8 septembre. En avant pour notre compte-rendu !

──────────────  ≈🐢• 🌤 • 🌳≈  ──────────────

≈ L’ÉVÉNEMENT ≈

Que proposait RIVAGE ? ────────────────────────────

  • Un défilé de 29 artistes rien que ça, dont 11 appartenant au crew Turtle Corporation et majoritairement tous locaux
  • 2 scènes extérieures
  • Un coin chill abrité
  • Un espace de restauration
  • Le lieu : un chouette terrain de verdure, entouré de grands arbres, avec présentant au centre un étang
  • Le format horaire : 18h | 10h …. !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le cadre ────────────────────────────

Les Turtle Corporation ont décidé d’investir un cadre idyllique au calme en pleine nature. Celui-ci n’avait jusqu’ici, jamais été exploité pour ce genre de soirée à Chasné-sur-Illet. Un bon choix qui nous a charmé : ce fut l’immersion au sein d’une petite forêt dotée d’une pincée de magie ! Celle-ci a été semée par Sarah & Marion d’ÖND et membres du collectif le 300. Grâce à leurs doigts de fées, nous avons eu le droit à une scénographie et décoration intime très finement articulées !
On notera particulièrement la scène dédiée aux artistes de Turtle, qui nous a particulièrement plu pour son aspect exotique, tout en bois fait main, ainsi que son emplacement qui instaurait un environnement plutôt cosy et convivial. Il était aisé d’apercevoir les artistes qui jouaient et de s’amuser avec eux. Cette scène, teintée de multiples couleurs grâce aux spots installés permettait d’offrir un univers envoûtant et presque secret.

 

C’était très agréable de se déplacer et de vivre les multiples ambiances du site au travers de cet éclairage ambiant. Le revers, c’est que pour circuler entre les deux scènes l’éclairage dynamique manquait. Heureusement la surface n’était pas énorme et les organisateurs avaient prévu un nombre de participants aux environs de 300-350 personnes. Pas de bouchons ou d’affrontements physiques accidentels n’ont été perçus !
La pluie nous a accompagné jusqu’à 22h, mettant à profit le coin chill qui fut le bonheur de tout le public ! Plutôt sympa car bien abrité, et agréable puisque l’on pouvait bien reposer ses pattes et son dos en douceur. Mais quel succès, ainsi agrandir un peu le coin chill pour accueillir plus de monde aurait été parfait. Heureusement on a fini par rompre avec ce climat pluvieux, ce qui a permis de déclencher de plus belle un pic festif à la soirée et ranimer toute la ferveur de nos chers fêtards ! Qui d’ailleurs étaient tous magnifiquement armés de leurs tenues 100% bretonnes et efficaces contre tout type d’intempéries : bottes hautes, cirés jaunes et imperméables de tout genre, chacun dansait et faisait virevolter ses habits avec fun et dynamisme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

──────────────  ≈🐢• 🌤 • 🌳≈  ──────────────

≈ LE DÉROULEMENT MUSICAL ≈

Reprenons le parcours à zéro. Ouverture des portes à 18h ! Avec une pointe de tristesse et de nervosité, la pluie tient à s’inviter en plus à l’événement. Toutefois nous n’omettons pas de faire un grand tour de l’espace et à checker quels artistes sont déjà en place ! Ainsi, nous saluons les Chineurs de Rennes avec leur sélection house, funk pleine de groove toujours épatante, sur la main stage dite : Rive & Co, et ALG côté scène Turtle. On commence en douceur, le rythme dans la peau, on ne se retient même pas au vu du temps ! D’ailleurs, les premières troupes de participants à aussi débarquer à la même heure, font de même à la scène Turtle et se mettent à dandiner joyeusement !

Ça reste calme chez Rivage, bien que le public continue d’arriver calmement. Cette fraîcheur induite par la pluie incite surtout chacun à se réfugier au coin chill, déguster un ou deux casse-croûtes, ou se réchauffer au bar accompagné d’une bonne bière. Vers 21h, c’est l’apparition de DsTnQ pour un live, et Wagn’air + Volt’r  à la scène Turtle. On sent la curiosité piquer le bout du nez et des oreilles du public. Suite à un superbe coucher de soleil aux couleurs de Rivage, on décide après nous être bien déhanchés avec les artistes de Turtle,  faire un tour, voir la Main stage. L’occasion de mieux nous rendre compte de la scénographie de cette scène scintillante dans l’obscurité qui s’annonçait.

Nous ne regrettons pas d’avoir découvert ce live de DsTnQ ! Déjà écouté pour la première fois lors de son passage à la radio rennaise C LAB, nous avons particulièrement apprécié la diversité de ses morceaux, allant de sonorités trance, house, progressive minimale, des productions plutôt captivantes et très entraînantes ! La nuit tombe et nous sentons un mouvement commun des participants à se bouger avec de plus en plus d’intérêts, joie et passion !

Vers 23h, la pluie finit par nous quitter, c’est au tour dAmbivalence de se présenter sur Rive & Co. Les machines sont en route, que ce soit dans l’esprit, ou physiquement. On affectionne les reflets des lasers produits par les “miroirs” de la Main stage, conférant un rythme de plus à la soirée. Les résultats visuels sont chic sans gros artifices !
On navigue pas mal entre le coin chill et les différentes scènes pour checker l’humeur du public. Et ça rigole bien, la majorité savent pourquoi ils sont là : simplicité, convivialité, soutien des artistes locaux, rendez-vous parfait pour s’amuser entre potes dans un lieu reculé, et surtout sympathiquement aménagé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La synchronisation entre les danseurs devient de plus en plus nette ! Le move est bon, on y est, plus personne n’hésite à quitter les coins abrités pour aller danser et émoustiller ses oreilles. A 2h, minuit passé, No-ref se révèle par un set hybride avec ses machines, on a du mal à tout suivre, et c’est ça qui nous ravit ! L’artiste enchaîne et nous sème des rafales musicales sans retenue. On a du mal à nous détacher du fil mais on se motive à rejeter un coup d’oeil côté Rive & Co.

Et oui, nous y retrouvons les EFMR que nous avions déjà interviewé auparavant. Nous les retrouvons avec une belle tension palpable, trépignant de découvrir quelle prestation ils nous ont prévu ! House ? Techno ? Qu’ont-ils préparé ?
Le souffle coupé, du début jusqu’à la fin, nous avons adoré le voyage ! La techno était au menu, et nous avons bien aimé leurs frappes et percées plongeantes dans leur set. Plutôt équilibré, nous avons divagué entre résonances sombres et fortement tumultueuses, avec des pauses plus aériennes, souples et mélodiques. Bref, une belle révélation.

Afin de poursuivre un plongeon dans la noirceur, nous faisons face à Vanadís. Son style singulier pour des morceaux fracassants entièrement enveloppés de lourdes sonorités, nous avons été submergé par ce grand tsunami. Pas de grandes surprises : derrière cette artiste féminine se déploie encore et toujours une dj aux musiques tornitruantes ! Impossible de ne pas en ressortir décoiffé.

Et pour clôturer cette nuit et enfin démarrer avec tonique une nouvelle journée, les Flou (qu’on a déjà interviewé) s’installent à leur tour aux platines pour un b2b bien house et funk, riche en couleurs ! Nous n’avons pas pu nous empêcher de chanter avec eux Good Times d’Higgins. Comme s’ils contrôlaient le soleil, une vive chaleur nous a survolé de haut en bas et redonné tout le pep’s tenu par notre amour pour la musique de danser comme des fous !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite pause, nous allons voir Trauma finir la scène Turtle avec plaisir. Celui-ci finit avec de la Techno Indus pour ne pas perdre pied et finir sur quelques notes bien intenses. On est déjà samedi, et le week-end nous accueille avec un agréable soleil, faisant place à Numéro 10, Hidem et Yann Polewka à nous faire profiter de cette charmante matinée. Nins de Major League House est par ailleurs invité à monter sur scène pour un Battle de folies et de bon coeur. Ces quelques dernières notes marqueront encore le fait que nous n’avons pas vu le temps passer…. Tandis que le créneau horaire était pourtant de taille !

──────────────  ≈🐢• 🌤 • 🌳≈  ──────────────

≈ AU FINAL ….. ! ≈

Si nous devions aboutir sur d’autres aspects avec RIVAGE, ce serait : le rappel d’un petit manque de lumière qui aurait été plus amène à développer. Une météo capricieuse à l’arrivée, mais cela, n’était point dû aux organisateurs, un accès au site qui aurait pu être plus facilité en terme de visibilité, et enfin un coin chill agrandi ! Enfin, avouons-le, pour une première, on remercie énormément les Turtle pour toute leur poigne, leur organisation globale qui a permis aucun incident notoire, un plateau de crème de la crème d’artistes 100% locaux, des bénévoles d’une tendresse et bienveillance inouïe….. Et un public très actif et chaleureux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On termine par conséquent sur une recette à améliorer et surtout à garder précieusement au coin de la carapace…. A l’année prochaine !

© DAVID ANTUNES