L’ÉCHAPPÉE A LA GARDEN DE BRE.TONE @ CHÂTEAU D’APIGNÉ – 040617

© Cécile Huet

Entre pause dominicale, belle java et doux songes teintés de paillettes, en voilà une chouette Garden de cet été 2017 ! & c’est avec Bre.tone qu’on vous fait découvrir l’événement !


D’un pas bien allègre, comme pour la plupart des fidèles et autres curieux arrivant à la Garden, nous nous y sommes rendus ce dimanche 4 juin 2017, veille de jour férié.

 

Ce parfum d’été commence à s’intensifier dans le Grand Ouest, ça se prépare et ça se fête déjà ! Rien de tel qu’une visite au Château d’Apigné, cadre idyllique à seulement 12mn du centre-ville de Rennes. Un bus également permettait de s’y rendre, il fallait ensuite marcher environ un quart d’heure. Un trajet largement réalisable ; chez Fresh Flavour on s’est permis d’y aller en voiture avec l’esprit libre. On a fait confiance à des amis déjà connaisseurs sur le chemin. Au niveau des petites routes, la signalétique était là, toutefois on s’est aperçu que certains avaient dû s’amuser à y toucher en passant. Sans nos guides, on se serait sûrement trompé de voie ! Ça rigole et on entend bien des palpitations dans nos coeurs à l’idée d’enfin parvenir au lieu.

A deux pas du grand portail de l’établissement, la musique nous appelle déjà. Ce sont des mélodies aériennes et rythmées qui nous attirent. Et, quelle agréable surprise nous attend : à peine arrivé, on est guidé pour se garer à proximité du Château. Un sourire se dessine déjà sur nos visages plutôt sereins et contents d’être bien pris en charge.

 

© David Antunes

 

On débarque plutôt en milieu/fin d’après-midi, à l’heure du goûter, bien qu’un brunch sucré / salé était prêt à être servi dès 13h.
On entrevoit déjà du beau monde derrière les grilles, et surtout à l’entrée on entend que c’est complet, complet, archi complet ! L’équipe chaleureuse de l’association Bre.Tone nous accueille, mais on sent une légère tension avec des participants de dernière minute qui tentent de marchander pour espérer entrer.

Bon signe, car lorsqu’on a débarqué, on voyait plus de gens qui cherchaient désespérément des places que des personnes qui se dirigeaient à la sortie.

© David Antunes

🌻 • 🌴 — 🌻 • 🌴
 

On a donc poursuivi suite à notre admission à la Garden, d’un air folâtre et sans pression notre halte au Château. Le crew de Bre.Tone était facilement reconnaissable grâce à leurs fameux t-shirts, nombreux à être présents et au taquet au moindre problème.

On entre, le soleil est au rendez-vous et la fraîcheur est de mise à l’ombre des grands arbres du parc. On s’y sent bien ! A disposition : des bancs, des transats, une ambiance chill dans un jardin plus que sympathique. On aime cette quiétude qui règne dans le complexe. Les gens sont cools, et on apprécie d’y voir toutes générations, petits et plus âgés, profiter au calme et se divertir, s’émerveiller ! On y savoure une certaine douceur de vivre, que ce soit dans la beauté du cadre et de ses conditions, que dans les consommations proposées. On vous détaille tout ça.

 

Parce que vous nous connaissez de mieux en mieux, l’équipe de Fresh Flavour se dirige alors vers le bar, joliment aménagé et présentant même des tables hautes pour boire ses verres de vins et autres rafraîchissements en toute convivialité. On l’a bien compris, c’est propre ! Que ce soit au niveau des stands, que par terre. Le Château d’Apigné nous ravit, et on ne craint pas de s’installer sur le gazon en faisant attention à ce qui traîne, au contraire ! Encore bravo aux bénévoles et aux équipes de l’établissement ! Et bien que l’événement soit complet, on a de la place et il fait bon.

On est d’ailleurs étonné par la qualité des boissons, vin blanc, rouge, rosé, champagne et quelques softs. Tout est étonnamment… bons, et surtout les prix sont plus qu’abordables, les mêmes qu’en Festivals locaux. Croyez-nous, les vins piquent pas la gorge au Château d’Apigné, soigneusement sélectionné chez le Casier à Bouteille ! Imaginez notre réjouissance.

© David Antunes

🌻 • 🌴 — 🌻 • 🌴
 

Pareillement, on s’est ressourcé en dégustant une galette saucisse et quelques frites, devant le petit étang situé derrière. Une vue assez charmante et des coins variés, que ce soit près du son ou un peu plus reculé près des jolis bosquets. Cette propreté nous a quand même marqué. Un super bon esprit de la part du public présent, et bien sûr des bénévoles qui gardaient un œil avisé.

Et la musique dans tout ça ? Au programme, on avait Alex, Les Yeux Oranges, San Soda et Nuga. 2 djs de Bre.Tone, et deux guests d’exception ! Une petite line-up harmonieuse assurant une progression artistique tout au long de la journée. Tels que des enfants sémillants, on était assez foufous de voir ce qu’ils « avaient dans le ventre » !

 

 

Rappelons-le, Bre.Tone c’est surtout de la House, du disco, du chill, un peu de deep, et surtout du grooooove ! Bien qu’on sente que le public était certainement assez fatigué d’un vendredi et samedi soir agités, celui-ci, une fois levé ne s’arrêtait plus de se déhancher au gré du son. Ce qu’on a aimé de la part de tous les artistes, ce sont les vraies variantes entre les tracks bien chill et les tracks qui nous enflammaient direct sur le dancefloor ! En gros, on a autant pu souffler que se chauffer avec entrain sur la piste et doux pâturage. Le public n’hésitait pas à partager énergiquement son régal musical en rugissant joyeusement à-tout-moment. Merci notamment à Sonowest pour avoir assuré le matos son qui a permis à l’événement de proposer une qualité sonore remarquable.

© David Antunes

 

 

La déco de la scène nous a bien plu, paillettes, boules à facettes, petits palmiers, canisses de bambou…. Un ensemble cohérent qui nous évadait à la fois entre un univers tropical aux waves disco et sensuelles, que dans un paysage architectural historique, élégant avec la présence du Château d’Apigné et de ses structures aux alentours. Topo : une belle alchimie des orgas du château et de Bre.Tone.

Le soir on a adoré également les petits spots lumière qui ont donné cette légère touche de magie au lieu, devenu presque secret et intime, où chacun dansait avec une expression paisible et un move très dynamique. On sentait toute la concentration des DJs avec la volonté de donner le meilleur. Leurs larges sourires communiqués au public favorisaient cet échange direct d’euphorie et de bonheur dans une simplicité extrême. Bien évidemment, le seul hic c’est de finir à 23h et des patates… ! Forcément il faut ingurgiter cette limite et penser à repartir alors que la nuit est à peine tombée à cette heure-ci ! Enfin, ça aura été une sacré gestion quand même de 13h à 23h (et puis, pensons aux voisins).

© David Antunes

🌻 • 🌴 — 🌻 • 🌴
 

Pour terminer sur quelques remarques diverses, on a réellement apprécié le sérieux du travail : on sentait que l’organisation était bien carrée, les bénévoles au taquet et attentionnés envers leurs publics, toujours focus. Clairement on a savouré l’offre qui avait été cuisinée aux petits oignons. Tout frais, propre, que de jubilation que ce soit artistiquement ou sur l’aspect humain et restauration. Un événement comme on les aime, pas trop sophistiqué, ou focalisé uniquement sur la musique, ou la fête. Pour nous, c’était juste le pur plaisir du vivre-ensemble, de la relaxation et la liberté de se relâcher en laissant son corps au coeur de la nature, ou remuer au rythme du groove aux côtés des artistes !

© David Antunes

Toutefois, le petit problème de la coupure d’eau en a surpris plus d’un ou plutôt « une » (surtout un soucis pour les filles aux Wcs principaux, qui ont dû se rabattre aux toilettes sèches (une initiative au final plutôt maline!)) pendant un petit moment. 15 minutes après, les cuves étaient de nouveau pleines et c’était oublié.

Egalement le fait de ne pas avoir l’opportunité de se rapprocher du petit étang était un peu frustrant également au vu de la beauté du coin, sûrement des raisons de sécurité …

D’autre part, avec un tel endroit présentant tant d’espace, on aurait bien aimé également avoir plus de bancs, ou voir d’autres activités développées telles qu’au Hameau #2 du Made Festival cette année : jeux de sociétés, ateliers artistiques etc.
Enfin, le transport. Un peu plus d’aide, comme favoriser le covoiturage, ou voir des bus coopératifs next time serait un sacré plus.

Bref, encore des choses à exploiter, et surtout des partenariats, et des moyens à permettre/offrir à Bre.Tone pour continuer à faire évoluer ce type de projet ! On s’aperçoit que la Garden c’est une belle expérience. En est la preuve par son public très fidèle qui majoritairement revient tous les ans.

© David Antunes

🌻 • 🌴 — 🌻 • 🌴
 

Bre.Tone, qui, malgré son éparpillement géographique, reste toujours une équipe soudée, ainsi qu’une belle brochette amoureux de musique électronique et de vinyles, de House, de Disco, attachés à leur chère Bretagne ! Plutôt discrets, et humbles, on a eu l’occasion de les rencontrer et de participer à cette Garden très réussie. L’association ne se démarque pas par sa communication, mais essaye indépendamment d’améliorer la qualité de ses prestations à chaque occasion. Histoire de fabriquer de beaux souvenirs pour tout ceux que se retrouvent dans cet état d’esprit !

Enfin, Bre.Tone c’est revisiter un endroit attractif, en l’exploitant et l’aménageant de façon à retransmettre les valeurs et passions de l’association. Des projets culturels qui participent bien au développement du territoire et à partager leurs goûts pour la musique. Pour cette 7e édition, on peut encore leur tirer un beau chapeau, ainsi qu’à l’équipe du Château d’Apigné.

Merci pour cette java, on est très très chaud pour expérimenter leur prochaine délectation | ITW à venir très bientôt !

Suivez-donc avec nous leurs actus sur leur PAGE FACEBOOK ! & le fameux Château d’Apigné !

© David Antunes