QUE CACHE TURTLE CORPORATION SOUS SA CARAPACE @ RENNES

TURTLE CORPORATION ! Qui, quoi, où comment ? D’où sortent-ils ? Quel mystère et surprises se cachent derrière cette carapace ?

Ce tout nouveau collectif se lance sur Rennes et suscite bien de la curiosité. En effet il est mené par Dorian & Julien, deux piles électriques dans le milieu culturel de la musique électronique dans le Grand Ouest. Nous nous sommes donc empressés de nous entretenir avec eux pour en savoir plus !

 

֍ Hello Dorian, Julien ! Révélez-nous l’origine de votre nom de collectif, ainsi que l’histoire de votre logo ! (Parce que oui cette tortue nous intrigue énormément!)

Dorian : hey hey Fresh Flavour ! Alors le nom « Turtle » vient d’un délire qui s’est formé durant nos cours en début d’année. Nous sommes tous les deux en études de communication. Nous étions en train de rire en réalisant des photomontages débiles avec les visages de nos collègues. Julien possède cette faculté incroyable d’imiter la tortue, j’ai donc fait un montage avec une tortue avec la tête de Julien et c’est parti ainsi. Du coup c’est un délire qui est resté et au final « Turtle » on trouvait que ça sonnait vraiment bien et on a gardé.

Julien : voilà le côté fun mais à côté de ça dans plusieurs pays d’Orient et en Asie, la tortue est symbole de chance et de longévité. Elle est considérée comme un animal de bonne augure censé apporter 10 000 ans de bonheur. Ca nous a bien inspiré !

Dorian : pour le logo, on voulait quelque chose de mystérieux mais tout aussi attirant et perplexe. Quand on observe le logo à première vue, on ne sait pas à quoi s’attendre. C’est l’effet qu’on souhaite !

֍ Et comment a germé l’idée de monter ce collectif ? Présentez-vous un peu, on sait que vous êtes bien actifs dans cette dynamique de musique électronique du Grand Ouest. 

Chacun de notre côté, nous avons pas mal bossé dans l’univers de la musique à travers du bénévolat, stages. Et aussi grâce à des collaborations au sein de divers collectifs avec lesquels on a pu travailler et avec qui on travaille encore. A force de passer des soirées près des platines ensemble, ou participer à des événements , l’inspiration naissait de mieux en mieux. Honnêtement on en a toujours rêvé d’avoir notre propre structure, et c’est au travers de Turtle Corporation qu’on peut y arriver. Avec nos expériences personnelles et les opportunités qui s’offraient à nous sur Rennes, nous nous sommes dit que c’était maintenant ou jamais.

֍ Ça fonctionne comment chez vous ? Vous nous en parlez ? Vos objectifs notamment ?

Dorian : Julien et moi sommes les fondateurs de l’association, et nous travaillons essentiellement avec Eléonore et Alexandre qui sont membres du bureau. Ensuite nous nous sommes entourés d’une équipe très motivée pour apporter de la vie et de la visibilité à notre carapace. En tout nous sommes 8 membres !
Notre asso est composée également d’artistes. Le but est simple et classique : nous créons des événements rassemblant notre communauté, on leur donne de la visibilité et eux ils jouent pour nous. Ces artistes font corps avec le reste de l’équipe, on forme juste une bonne bande de potes ultra motivés haha.
Notre objectif pour l’instant est de gagner un maximum en visibilité tout laissant planer le mystère, notamment sur notre premier événement qui arrive au Combi bar le 11 mai et ceux qui vont suivre par la suite mais on vous laisse nous suivre sur les réseaux. On travaille dur sur quelques pépites.

 

֍ Votre déclic avec la musique électronique ? Vos tous premiers débuts, rencontre avec elle ?

Dorian : personnellement, mon moment déclencheur avec la musique remonte à très jeune. J’ai commencé la guitare à 11 ans, le chant aussi, je formais un duo avec une amie il a 3 ans. On a pas mal tourné sur la scène Brestoise c’était vraiment cool ! Mais malgré mes bases rock indierock tout ça, j’ai quand même toujours gardé un pied dans l’univers électronique. Alors je me suis mis à investir dans mon premier matos, appris les bases, et c’est à ce moment là que j’ai rencontré Julien.
Julien : pour ma part, je suis natif de Rennes et il faut dire que Rennes est riche de collectifs, de soirées à base de musique électronique. Forcément, j’ai suivi le mouv’ et j’aimais l’idée de laisser aussi mon empreinte dans le paysage. J’ai toujours voulu monté mon propre collectif, j’ai acheté du matos et de fil en aiguille on arrive à Turtle.

֍ Des inspirations musicales à nous citer les amis ?

Dorian : Jamiroquai, Joris Vorn ou encore Demuja

 

Julien :  Adrain Hour, Regal, Dax J

 

֍ Il y a bien des événements qui vous mettent l’eau à la bouche en ce moment ?

On attend vivement le Rock n solex, le Made qui arrive a grand pas et bien évidemment le 11 mai pour notre première.

֍ Pourriez-vous nous raconter un instant qui a marqué votre esprit, en lien avec la musique ?

Dorian : j’ai fait Lollapalooza à Chicago il y a 2 ans et c’était une groooosse claque. J’ai pu y voir certains de mes idoles tel que Kid Cudi ou Chet Faker sur scène, alors forcément ça marque.

Julien : de mon côté, ma claque c’était avec Sebastian de chez Ed Bangers en clôture du Rock N Solex en 2013.

 

֍ Et Rennes, ça signifie quoi pour vous ? Vos likes et dislikes ! 

Dorian : un gros changement pour ma part, mais qu’est ce qu’on s’y sent bien ! Je viens de Brest à la base, même si j’adore aussi cette ville, Rennes ça m’a retourné l’esprit. Un vrai like sur Rennes, simplement, cette ville est un univers à elle toute seule et je trouve ça cool qu’on vienne rajouter notre grain de sel. Rennes est une ville culturelle il y a des événements toutes les semaine, c’est jeune, dynamique, ça bouge.
Par contre je dislike le fait qu’il n’y a toujours pas la mer à Rennes, vous profitez comment de votre été vous haha ?

֍ Projections projections, dîtes moi ce que vous voyez dans votre boule de cristal ! 

Comme on l’a dit tout à l’heure, on a quelques trucs sur le feu mais comme on veut créer la surprise, alors non, on n’en dira pas plus !

֍ Sortez-nous vos tracks du moment !

Dorian

Julien