INTERVIEW : L’ÉQUIPE DE CARPE NOCTEM FESTIVAL @ NANTES

Cet hiver, ne manquez pas ce nouveau festival à Nantes, qui nous promet de belles surprises en musique électronique…. !

Carpe Noctem, ce nom vous dit-il quelque chose ? L’équipe avait déjà épaté le public avec une première session à Vannes, en compagnie de Club Cheval, Jean Tonique, Don Rimini, LeMarquis, Sven Love en 2016. Aujourd’hui ils reviennent encore avec forces avec une line-up alléchante…

Mais il nous reste encore plein de choses à découvrir sur Carpe Noctem, on est donc allé à leur rencontre pour en savoir plus. 4 | 5 novembre 2017

 

💠 Hello Carpe Noctem ! Votre nom nous intrigue tellement, à quelle histoire faites-vous référence ?

En fait Carpe Noctem c’est une expression dérivée de la célèbre formule d’Horace Carpe Diem (cueille le jour). Dans notre cas, Carpe Noctem signifie : « Cueille la nuit » et donc, par interprétation, « profite de la nuit ». On trouvait que ça définissait bien ce qu’est un festival.

💠 Qui êtes-vous réellement ? Vous pouvez nous parler de votre team ? Vous êtes combien, Carpe Noctem c’est né quand et pourquoi concrètement ?

Carpe Noctem c’est avant tout deux potes passionnés par la musique électronique. Organiser un festival nous trottait dans la tête depuis un bon moment et l’opportunité s’est présentée l’an dernier à Vannes. On s’est lancé et ça a donné la première édition du festival Carpe Noctem. Notre équipe est composée de 5 membres actifs où chacun à son rôle. Du graphisme à la gestion de la sécurité, en passant par le booking des artistes, ça représente pas mal de boulot !

EVENT FACEBOOK

💠 Cette fois-ci on vous attend à Nantes, pourquoi pas à Vannes comme en 2016 ?

Et bien tout simplement car cette année nous voulions organiser un événement d’une toute autre envergure ! L’idée était donc de continuer à développer notre festival mais en proposant un line-up plus imposant. La ville de Vannes n’était donc plus adaptée… En plus nous proposons une programmation de musique alternative, et malheureusement le public vannetais n’est pas aussi réceptif que le public nantais. D’où le choix d’installer définitivement le festival à Nantes.

💠 Vous changez également d’identité visuelle, pourquoi ces couleurs ? Que voulez-vous nous communiquer ?

On est parti sur une identité graphique différente cette année. On voulait quelque chose de simple avec une typographie épurée, mais tout en proposant un visuel marquant ! D’où ce choix d’un rouge vif et d’un bleu électrique. D’ailleurs vous ne tarderez pas à en voir partout dans Nantes d’ici septembre !

💠 Vous allez accueillir des artistes comme Terrence Parker, Claptone et même Madame, un bel artiste en plein ascension, ainsi qu’Alphyse, Princesse du coin ! Vous nous commentez un peu votre line-up ?

On est super content du line-up. On a voulu passer la seconde cette année et proposer plus de têtes d’affiches avec Etienne de Crecy ou Claptone. On voulait également des légendes House comme Terrence Parker et Roy Davis Jr, tout en faisant jouer des talents locaux comme Princesse et Alphyse. Il nous fallait aussi un artiste techno à la prog d’ou le choix de Madame.

💠Une scène entièrement dédiée à la musique électronique ! D’ailleurs, votre goût pour cette musique, ça vient d’où ?

Vincent : j’ai commencé à apprécier cette musique ado, plus précisément la house avec des artistes comme Master at work, Kerry Chandler ou Dennis Ferrer.

Valentin : de mon côté, je me suis toujours intéressé à la musique mais d’une façon plus globale au départ avec du Hip Hop, du rock, de l’électro en passant par tout ce que je pouvais aimer à l’époque. Et puis je me suis vraiment rapproché de la musique électronique quand j’ai commencé à organiser des soirées lorsque j’étais en études et ça ne m’a jamais lâché depuis.

💠 Le dernier festival auquel vous avez participez récemment, c’est lequel ? Parlez-nous en, vos inspirations etc….

On a fait des festivals comme Nordik Impakt, Vieilles Charrues, Made mais ce qu’on a kiffé le plus dernièrement c’est notre virée à Ibiza. Tellement de choix de soirées, dans des clubs incroyables, avec des Sounds systems réglés à la perfection… ça été une super expérience.

💠 Si vous pouviez organiser un festival déjà existant en France ou à l’étranger, vous nous citeriez lequel ?

C’est assez compliqué comme question… Il y a énormément de très bon festivals ! Le Sonar à Barcelone doit-être assez dingue à organiser.

💠 Un clip, une track, que vous pourriez nous donner qui reprendrait des valeurs, ou le style de votre seconde édition ?

Alors il y a un titre que l’on aime beaucoup dans l’asso c’est “Midland – Final Credits”. Il y’a un truc frais et insouciant dans ce track, ça te donne juste envie de sourire et de danser. Rien de plus !

On remercie bien le crew de Carpe Noctem Festival qui nous promet une seconde édition plein de régals ! Restez connectés pour connaître notre prochain article dédié à l’événement !