INTERVIEW : KIKO | REPORT DECADANCE XXL 30/04/17

 

Hello KIKO ! Un grand plaisir de vous interviewer, l’occasion de faire le point sur votre présence lors de la dernière Décadance XXL à Lorient et de mieux vous connaître ! En effet, c’était une soirée assez déjantée qui s’est déroulée en cette veille de jour férié, le 30 avril 2017. Un dimanche assez incroyable, puisque vous avez fait tout ce chemin jusqu’à la West Coast.

Sur ce, en avant pour les questions !

• Pourquoi KIKO ? D’où vient ce blaze ? Et quand et pourquoi avez-vous décidé ensuite de devenir DJ, producteur ?

On m’appelle KIKO depuis l’école primaire, et je n’ai jamais réellement su le pourquoi du comment !
J’ai décidé de prendre ce nom au tout début de ma carrière tout naturellement puisque tout le monde m’appelait ainsi .

• Carl Cox vous avait choisi pour sa « Revolution Tour » en warm-up à l’époque, et vous avez joué aux côtés de beaux artistes. Pourriez-vous retenir un événement marquant avec l’un ou plusieurs d’entre eux ?

C’est surtout ma première rencontre avec Carl Cox, qui date de l’époque de Phunky Data, le live que je produisais avec Oxia vers la fin des années 90. On était sur le même Label « Edel ». Il nous avait invité à l’occasion de son anniversaire à Londres, puis à Ibiza pour la chaîne MTV ! Cette rencontre fut déterminante dans ma carrière .

 

• « Signature by Kiko » est votre label, créé avec notamment Plantage 13 et Stephan Bodzin, qu’en ressort-il ?

Il s’agit en effet d’une sacré «collaboration», ou plutôt un gros travail collaboratif. C’est un label que j’avais créé avec Plantage 13, qui s’occupait aussi à l’époque des labels de Stéphan Bodzin et Oliver Huntemann .
Le deal, ou concept, était de faire 1 EP par mois pendant 12 mois, puis d’arrêter le label. C’est ce que nous avons fait.

• Une représentation à l’étranger que vous avez particulièrement apprécié ? En tant qu’artiste ou public !

J’ai eu la chance de jouer 2 fois au Festival Kazantip en Ukraine ! Le Festival durait 1 mois non stop avec les plus grands Djs de la planète ! De grands moments…

• Que pensez-vous donc de la scène électronique bretonne, nationale et européenne ?

A vrai dire, je ne connais pas trop à part FEM.

 

• Du coup Décadance dans tout ça, c’était le feu cette veille de jour férié le 30 avril ! Vos ressentiments ?

J’ai adoré cette soirée ! Que demander de mieux qu’un B2B avec mon pote Citizen Kain !
Pas mal de personnes sont venues me voir pour me parler de ma période Phunky Data, en me disant que c’etait en parti grâce à ça qu’ils en étaient venus à écouter de la techno!
C’est un honneur pour moi !

• Si l’on reprend un peu vos sets et mixs, quelles sont vos tracks favorites du moment ?

Notre nouvel EP de 3 tracks qu’on vient de signer sur Suara avec Citizen Kain, et ça sortira le 22 mai 2017 !

• Si vous pouviez jouer en B2B avec un autre groupe, artiste, là, maintenant, ce serait qui ?

Maceo Plex !!!

• Le morceau que vous aimez mettre en warm-up/closing ?

En closing j’aime mettre mon track Slave of my Mind, qui était sorti en 2006 sur mon album qui porte le même nom.

 

• Pour finir, ça vous dirait de revenir vous présenter en Bretagne ? Si oui où ?

Oui bien sur j’adore jouer en Bretagne ! Je reviens quand vous voulez !

Merci KIKO ! On espère que tu continueras encore bien longtemps de partager tes expériences et ton goût pour la musique électronique !