DECADANCE @ LORIENT

Qui se cache derrière ces soirées décadentes ? Il s’agit de Fred, et ça se passe à Lorient ! WEST COAST HEROES !

Décadance c’est un vrai mix de joie de se retrouver, convivialité, et de dance dance dance en folies ! Qui a dit qu’en Bretagne ça ne bougeait pas assez dans les plus moyennes et petites cities du Grand Ouest ? Faux faux faux. Il suffit d’ouvrir l’oeil. Après vous avoir présenté Submarine qui gère aussi bien dans son genre très techno, on vous dévoile Décadance avec sa House et techno colorés locales.

Fred, l’auteur de ces événements est organisateur de soirées depuis près de 25 ans, il a mené le mouvement à Lorient en tenant en 1996 le Tample (club underground) et le Calao à Quimper dès 1998. Les soirées feutrées de House et de techno à en rendre sévèrement fiévreux son public il connaît ! Il a collaboré avec la team Astropolis en 98 et 99 au Château de Keriolet ainsi qu en 2002 en co-organisant la soirée Astropolis du vendredi 31 juillet au Calao. Il a su mené également des soirées à Paris aux Folies Pigalle et collaboré avec Open House. Décadance tient bien son nom pour toute l’énergie et la liberté de danser que veut inspirer Fred à ses événements. Pour lui, il faut que CA GROOVE !

On s’est permis de rerencontrer Fred afin de vous présenter dignement quelques anecdotes de son parcours, ses histoires, et concept d’événement à profiter sans modération !

Des soirées dont il a été fier récemment ? La BOARDING PASS à Vannes sûrement, réalisée cet été dernier 2016, où tous ses invités ont pu danser sur l’eau, à bord de chouettes péniches dans une ambiance inédite. Ainsi que les 1ers de l’ An avec Organik où sont venus Ralph Lawson20/20 vision de Leeds UK ainsi que Odd Parents, Ellum, label de Maceo Plex !

Au travers des Décadance, Fred souhaite les présenter également comme des ‘labos musicaux’ qui permettent de faire découvrir des artistes locaux du Grand Ouest, français et plonger encore plus son public dans l’univers électro avec des djs atypiques. Ces soirées doivent être des rassemblements et lieux de rencontres pour tout amoureux de la musique électronique. Les âges sont particulièrement étendus, de 20 à 50 ans. Chez Décadance, on a toujours apprécié la mixité et la chaleur humaine qui y règne.

Derrière le titre également, Fred tient à faire un clin d’oeil à Gainsbourg, une référence qu’on vous laissera vous remémorer et rechercher avec plaisir.

2016 a été une riche et dynamique année pour Décadance. Cela fait 3 ans que ces soirées sont menées et 70 Djs différents ont été sur la scène lorientaise cette récente année. Pour 2017, il s’agira de grandir les plateaux avec une meilleure variation. Toutefois le lieu de fête reste le même ! Le SYMBOLE au Glam’s et au KLUB à Lorient, un cadre assez idyllique : espace extérieur piscine et jardin devant un étang qui ne fait pas mauvaise mine. Et ce sera principalement MANU L le résident qui chauffera toutes les entrées ! Plusieurs projets sont en cours pour des soirée Décadance « spéciales » !! Le vendredi dans la grande salle mais on ne peut vous en dire plus pour le moment…

Alors Fred, Lorient c’est bien, mais quel événement TOI, tu voudrais absolument faire cette année ?

TimeWarp & Awakenings, pour leur scénographie sublime, qualité de son et de line-up sans hésiter. Le Made Festival à Rennes cette année me plaît bien aussi, un jeune et très beau projet du coin. Paradise à Nantes et les Déviations Sonores. Sinon Burning Man qui reste je pense un festival à vivre une fois dans sa vie avant de passer à trépas haha !

Ta musique du moment ?

Je citerais surtout des artistes qui m’inspirent pas mal ces temps-ci : Len Faki, Dixon, HVOB, Secret value orchestra avec qui je partage une certaine complicité & harmonie dans les instrus qu’il choisit, Adriactic pour son côté très voyageur et Politics of Dancing pour son groove bien évidemment !

Si tu avais la possibilité d’inviter n’importe quel guest, là, maintenant ?

Ce serait Manu Le Malin ! Il a une sacré maîtrise et expérience, ainsi qu’un style avec Laurent Garnier qui ne peuvent que me faire fabuleusement écho. Capables de jouer du hardcore et de la house, toujours chapeau pour moi ! Ou sinon Masters at Work !

Ton pire moment ?

Durant ma 1ère édition, le son a pété pendant la soirée….. Certaines enceintes ont lâché de manière inattendue. La honte ! Il fallait tout remonter et switcher avant 2h du mat’, une grosse panique !

Ton meilleur souvenir récemment ?

Ma rencontre avec l’artiste ONIRIS, et la franche rigolade que j’ai eu avec Pepperpot & Manu en 2016. Après ce qui m’émeut hormis la musique, est le plaisir de voir les gens dancer, prendre du plaisir ; il y a les rencontres humaines et artistiques qui m enrichissent !!

Tes meilleurs moments musicaux ?

IL y en a tellement ! Ma collaboration avec les premières Astropolis en 1998 et 1999 et un after sauvage sur les bords de l’Odet avec plus de 1500 personnes, par un dimanche ensoleillé avec Manu le Malin, Dj Paco (Politics of Dancing) et Dj Adolphe . L’organisation de tournées pour Kanabeach au ski : 15 stations de ski dans les Pyrénes et les Alpes en 6 semaines !! Avec DJ Paco, DJ Terry, DJ Matt & Pascal R, une sacrée aventure ! A la bonne franquette et en même temps ça faisait du bien de partir en camping car avec le son les djs les matos pour organiser les compétitions de snowboards, accompagné de David Vincent (un rider de fou) c’était du sport ! Les soirées Open House à l’ Élysée Montmartre de Paris aussi, une époque magique où a musique, les gens, l’ambianc, les lieux, scénographie, tout y était parfait !! Une autre session qui m’a marqué était le jeu de JEFF MILLS à Arradon au Malverne. Et Astropolis comme je l’ai souvent évoqué.

Un mot pour la fin ?

On est de moins en moins considéré comme « underground » ou « marginaux » avec la puissance d’Internet. Toutefois c’est propre à la France de nous étiqueter encore via de vieux clichés de drogués, marginaux… Mais on y croit et on réussit toujours bellement à partager notre passion et à donner envie à plus de monde d’apprécier cette culture de musique électronique ! Et je suis content et fier de voir notre région lorientaise vivre avec des collectifs comme Submarine qui offre des soirées de qualité avec de bonnes programmation ou OVS. Et je leur tire même mon chapeau avec les déboires qu’ils ont subi car nous le savons tous, les organisateurs, combien il est compliqué d’exister et de résister !! Clin d’oeil pareillement à des associations plus récentes : Dolmen sound et Peace on the Breizh .. Enfin les GO DEEP de Brest qui offre une house dans son sens le plus pure, et aux TELESCOPES !

NEXT PARTY